Archives du mot-clé expérience

Une expérimentation en Corrèze : l’EHPAD à la maison

http://www.reseau-alzheimer.org/index.php?option=com_content&view=article&id=2564%3Aun-ehpad-a-la-maison&catid=32&Itemid=60

merci pour le partage à Réseau Alzheimer

Expériences innovantes :

Un « EHPAD à la maison »

M@do, c’est le nom d’un dispositif d' »EHPAD à la maison », expérimenté en Limousin, dans le bassin de Tulle, en Corrèze, grâce à la Fondation Caisse d’épargne pour la solidarité (FCES).

Le projet, dont le fil conducteur est de préserver l’autonomie, vise une prise en charge globale à domicile sur le long terme, ce qui le distingue de l’hospitalisation à domicile. Un gestionnaire de cas sera l’interlocuteur unique.

Ce nouveau concept est né de l’analyse des appels reçus par la plateforme de téléassistance de la Fondation déjà présente en Limousin, explique Evelyne Sancier, la directrice du projet assistance à l’autonomie à la Fondation, interrogée par Hospimedia. Par ce biais, plusieurs points ont été mis en évidence, comme un degré d’angoisse important des personnes âgées prises en charge à domicile, une absence de garde itinérante la nuit, un maintien à domicile complexe d’un point de vue administratif, certaines entrées brutales en établissement… C’est à partir de ce bilan, et après trois années de réflexion, que le projet M@do est né.

Opérationnelle depuis janvier 2013, l’expérimentation est autorisée par l’ARS Limousin pour trois ans et pour 40 personnes.

Déjà une dizaine de patients, adressés par la filière gériatrique hospitalière du secteur ou le service Aide personnalisée à l’autonomie (APA) de la Corrèze, en bénéficient.

Dans ce dispositif qui inverse les logiques, les services de l’EHPAD sont transposés à domicile.

On ne parle dès lors plus de projet d’établissement mais de projet de vie, souligne Evelyne Sancier. La plateforme de téléassistance aura un rôle central et coordonnateur dans ce programme, qui fait intervenir la domotique pris dans une gamme de capteurs liés aux pathologies des patients et à leur environnement.

En outre, une équipe de 22 professionnels (soignant, aide-soignant, aide médico-psychologique pour moitié) œuvrent au service des personnes âgées, qui disposent dans ce cadre d’une garde itinérante 24h/24 et 7j/7. Un partenariat avec les associations locales contribue enfin à l’animation du projet.

M@do est non seulement un concept innovant mais il ambitionne aussi de faire émerger un nouveau modèle économique, insiste Evelyne Sancier. Ambitieux, le projet affiche en effet un coût journalier de 50 euros (hors soins). La dotation soins, elle, est allouée par l’ARS et la Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie (CNSA) à hauteur de 500 000 euros annuel. Et le Conseil général de Corrèze de soutenir le projet via l’APA.

Source : Egora.fr, le 05 mars 2013

Publicités