Archives du mot-clé EHPAD

Conférence de Nicole Poirier à Ama diem

Visionner ici la conférence de Nicole Poirier à Ama diem le 21 janvier 2012

Nicole Poirier Instigatrice  de Carpe diem
Nicole Poirier
Instigatrice
de Carpe diem

http://www.amadiem.fr/conf%C3%A9rence-ama-diem-nicole-poirier-21-janvier-2012

Voir sur ce blog un article sur les  Jardins d’Aloïs qui s’inspirent de cette  démarche, près de Nîmes

https://pierrebouthiercoach.wordpress.com/2014/01/12/les-jardins-dalois-a-nimes-un-accueil-de-jour-comme-a-la-maison-inspire-de-carpe-diem/

et aussi un article avec un beau film de Carpe Diem au Quebec

Voici aussi pour mieux les connaître le lien direct de cette belle organisation au Québec :

http://alzheimercarpediem.com/

Publicités

Management : Amour, le secret de la qualité. Livre d’Yvon Mougin et Isabelle Aviet

mercredi 26 octobre 2011

Management : Amour, le secret de la qualité.


A propos du bouquin récemment écrit avec Isabelle AVIET et que vous avez déjà dévoré j’en suis sûr mais dont je rappelle quand même le titre qui est :
« Les services à la personne. Amour et management. Le secret de la qualité ».
Le mot amour employé dans la relation aux clients choque parfois quelques lecteurs, surtout dans activités de services à la personne. On y apprend très tôt à pratiquer l’empathie et à se garder de toute relation affective avec lesdits clients. Je rappelle que l’amour dont il est question dans le livre est de l’humanisme (la version grecque traduite de Agapè : amour universel et inconditionnel) et non une relation sentimentale, tendre ou amicale (la version traduite de Philia).
Parce que nous ne sommes pas les premiers à penser que l’amour (agapè) est un des secrets de la relation à l’autre (relation de service), je me suis amusé à retrouver quelques professions de foi d’écrivains ou d’auteurs presque aussi célèbres que nous.Camus (Albert) d’abord qui dans ses CAHIERS, souligne à plusieurs reprises que la morale trouve sa limite irréductible dans l’amour :
 » Si j’avais à écrire ici un livre de morale, il aurait cent pages et 99 seraient blanches. Sur la dernière, j’écrirais :  » Je ne connais qu’un seul devoir et c’est celui d’aimer.  »
Et puis, celle-ci imparable car issue de la bible (Galates) :
« Seulement ne faites pas de cette liberté un prétexte pour vivre n’importe comment. Au contraire, laissez-vous guider par l’amour pour vous mettre au service les uns des autres. Car toute loi se résume dans ce seul commandement : « Aime ton prochain comme toi même » »
Si vous n’aimez pas vos clients après cela, je ne sais plus quoi faire !!!!
Publié par à 10:38

Libellés :