Archives du mot-clé Alzheimer

Encore un bel article de Colette Roumanoff

Encore un bel article de Colette Roumanoff à trouver ici : « Parlez-moi d’amour »

Publicités

Une chanson d’amour à « notre papy flou »

Je publie ici une belle chanson sur you tube qui m’est suggérée par un lecteur du site dans un commentaire
Je cite le mail que j’ai reçu sur le site, par l’auteur de la chanson :
Votre question ou suggestion: Alzheimer : une famille chante pour son « Papy Flou »Confrontée dans ma famille à la maladie d’Alzheimer, j’ai écrit un texte à ce sujet (je suis auteur) et j’ai demandé à mon frère (compositeur–interprète) de le mettre en musique. Nous avons ensuite enregistré la chanson en studio avec des musiciens professionnels et un groupe d’enfants pour le refrain.Cette chanson est un message d’amour adressé par des petits-enfants à leur grand-père atteint de la maladie d’Alzheimer. Cette chanson se veut réaliste mais aussi très chaleureuse et tendre grâce au témoignage d’amour des enfants.
Pour écouter cette chanson et voir les coulisses de l’enregistrement, cliquez sur le lien YOU TUBE (Papy Flou) ci-dessous :
www.youtube.com/watch?v=Tm9rgBk6xY4
(21 450 vues à ce jour)Nous souhaitons que cette chanson puisse sensibiliser à cette cause et apporter une contribution « positive » en direction de cette maladie qui touche de nombreuses familles.Nous espérons que vous l’apprécierez et que vous aurez envie de la faire connaître autour de vous.

De nombreuses associations Alzheimer (France, Canada…) soutiennent cette chanson
Nom et Prénom: prost dominique

Heure: 12 novembre 2014 at 3:20 Prévisualiser la vidéo YouTube Alzheimer Chanson PAPY FLOU

Fabrice Nouvel, ergothérapeute… 8 points de vue sur la maladie d’Alzheimer (suite)…

Une série de beaux petits films de quelques minutes. Des commentaires éclairants et sensibles de plusieurs spécialistes.

Dans ce film  Fabrice Nouvel, Ergothérapeute, nous parle de la mémoire du geste chez la personne malade d’Alzheimer.

Comment mettre la personne sur la voie de cette mémoire, au lieu de « faire à sa place » et d’entretenir la perte du geste.

Merci une fois de plus à ASG France.

Cliquez ici pour le film d’aujourd’hui

« Les patients atteints d’Alzheimer ressentent des émotions » – un article de recherche

Je signale ici un article sur la recherche scientifique qui confirme précieusement , une fois de plus, ce que les soignants et les aidants constataient empiriquement depuis toujours : « les patients atteints d’Alzheimer peuvent encore ressentir des émotions et avoir une vie affective, même après la perte de mémoire, souligne cette étude de l’Université de l’Iowa publiée dans la revue Cognitive and Behavioral Neurology, » écrit http://www.santelog.com. « Une indication précieuse pour les soignants ou les proches, aidants naturels », commente Santelog.

J’ajouterais : non seulement les patients atteints d’Alzheimer « peuvent » ressentir des émotions, mais on sait aussi qu‘ils en ressentent plus, et plus intensément, justement du fait de la perte progressive des facultés cognitives.

Et la compréhension de ce fait capital est à la source des thérapies par le soin relationnel, les plus efficaces aujourd’hui. Même si, je le rappelle, aucune thérapie à ce jour ne guérit cette maladie.

Cliquez ici pour l’article complet de Santelog citant Cognitive and Behavioral Neurology Copyright © 2014 AlliedhealtH http://www.santelog.com

 

Conférences à Mulhouse et Altkirch : plus de débats, plus d’émotions

Alzheimer sous l’angle émotionnel et relationnel, le plus important pour ceux qui le vivent : patients, proches, soignants.

Les conférences de Mulhouse et Altkirch (« Alzheimer, et si on communiquait autrement ? » se sont bien déroulées, avec un public nombreux.

Le thème de cette année était un pari : parler de la relation. Pari réussi. Jusqu’à l’an passé, les médecins invités avaient présenté de façon complète et intéressante l’aspect scientifique de la maladie d’Alzheimer, sous un angle très … rationnel.

La présentation de cette année, par Pierre Bouthier, formateur en soin relationnel,  a souligné l’aspect émotionnel et relationnel de la maladie,  vécu intensément par le malade comme par son proche (et aussi bien sûr par le soignant).

Cet aspect émotionnel pour eux est important au quotidien, souvent même il prend le pas sur les autres aspects. D’où beaucoup de soulagement à en entendre parler, beaucoup d’émotion exprimée, des pleurs parfois, du rire aussi et du sourire, de la déculpabilisation. Des malades et leur conjoint étaient présents dans la salle et se sont passionnés dans le débat. Des soignants ou responsables de structures étaient aussi présents et parfois un dialogue s’est engagé comme à Mulhouse, entre les uns et les autres.

Bien sûr cette présentation était aussi scientifique, faisant notamment référence aux découvertes les plus récentes des neurosciences. Mais son orientation, montrant toute la richesse et la précision du soin relationnel, a su emporter l’adhésion des responsables comme des familles, qui y ont les uns et les autres reconnu leur expérience et y ont vu des réponses à leurs besoins quotidiens.

Ajoutons que les ateliers animés par tous les partenaires de ces manifestations ont eu le même succès, pour la même raison.

Trois autres conférences-ateliers sont encore prévus, pour la région colmarienne : Bergheim le 23 septembre, Orbey le 30, Sainte-Marie-aux-Mines le 1er.

Cinq conférences-débats dans le Haut-Rhin : « Alzheimer, et si on communiquait autrement? » animées par Pierre Bouthier

Conférence de Pierre  Bouthier Trois Pays flyer Recto

Dans le cadre de la Journée mondiale de lutte contre la maladie d’Alzheimer

,

Pierre Bouthier animera cinq conférences-débats sur le thème : « Alzheimer, et si on communiquait autrement ? »

sous l’égide du Conseil Général du Haut-Rhin et des MAIA (Maisons pour l’Autonomie et l’Intégration des malades d’Alzheimer)

* Mulhouse le 16 septembre, Centre Régional Sportif, 5 rue des Frères Lumières 68100 Mulhouse
* Altkirch le 17, Quartier Plessier, 39 rue du 8e Régiment de Hussards 68130 ALTKIRCH
* Bergheim le 23,Centre Sportif et Culturel,  17 route des Vins – 68750 BERGHEIM
* Orbey le 30 septembre : Salle Polyvalente, 1 place des Ecoles – 68370 ORBEY
* Sainte-Marie-aux-Mines le 1er octobre : Espace Roland Mercier, Place des Tisserands 68160 SAINTE-MARIE-AUX-MINES

Chaque manifestation commencera à 16 heures par des animations intitulées « La Boîte à Outils » assurées par France-Alzheimer Haut-Rhin, la Mutualité Sociale Agricole, Pierre Bouthier et par d’autres partenaires.

A 17 h30 commenceront les conférences.

L’idée c’est celle développée dans ce blog : considérer la personne malade comme une personne, qui jusqu’au bout essaye de communiquer. Le secret c’est de l’accepter comme elle est,  de la rejoindre dans son univers, de décoder ses émotions, de respecter ses valeurs en accédant à son message. Des outils précis permettent cela au quotidien, rendant possibles des petites fenêtres de bonheur. Former les proches, former les soignants en institution.

 

Conférence Altkirch flyer VersoConférence Altkirch Colmar flyer recto

 

 

 

 

 

La conférence à Mulhouse
La conférence à Mulhouse

La conférence à Mulhouse

 

 

 

 

Conférence de Pierre  Bouthier Trois Pays flyer RectoConférence Trois Pays flyer Verso

Un chant ancien en alsacien pour nos anciens

Chanter dans sa propre langue, pour les vieilles personnes désorientées, c’est un réconfort. Le chant véhicule l’émotion, l’émotion reste encore là longtemps quand la raison a fichu le camp.

Je partage avec vous un chant ancien à chanter avec nos anciens alsaciens ! dans une version kitch gaie et rigolote à souhait, par Elvis Presley ! j’ai rajouté à ma formation, déjà basée sur le chant, quelques chansons en alsacien et en allemand.

Pour les Alsaciens, cette langue était tantôt le français, plus souvent l’Alsacien, et l’Allemand était familier aussi.

J’ai sélectionné six chants, garantis connus, avec mes vieux voisins de Koenigshoffen. Ils ont pris un grand plaisir à les choisir pour moi, à corriger les paroles et à me les traduire. Il me reste à les apprendre et à les faire chanter aux soignants, qui souvent ne parlent plus l’alsacien.
Voici les paroles en Alsacien :

Müss i denn, müss i denn züem Städtle hinaus, Städtle hinaus,

Und dü, min Schatz, bliesch do ?

Wenn i komm, wenn i komm, wenn i wied’rumkomm, wenn i wied’rumkomm, kéhr i ein, min Schàtz, bi dér ! Kànn i glich nétt àll wie bi dér  sén, hàn i doch min Freud àn dér !

Wenn i komm, wenn i komm, wenn i wied’rumkomm, wenn i wied’rumkomm, kéhr i ein, min Schàtz, bi dér !

et en français :

Dois-je donc, dois-je donc m’en aller du bourg, tandis que toi, mon trésor, tu restes ici ?

Quand je reviendrai, reviendrai, je reviendrai auprès de toi mon trésor,

Même si je ne peux pas être tout le temps auprès de toi, c’est pourtant avec toi que  je trouve  ma joie  !

Quand je reviendrai, reviendrai, je viendrai auprès de toi mon trésor!