Tous les articles par Pierre Bouthier

Formateur en soin relationnel

Le convivialisme

Le convivialisme, une tentative de convergence face aux deux grands  défis  d’aujourd’hui : la survie de l’humanité et son développement harmonieux, en posant la question morale, écologique, politique et économique. Penser les droits sur cette terre de chaque individu à une bonne vie, et les nécessaires solidarités.

Ecologie, économie sociale et solidaire, pratiques alternatives, care, soins aux personnes âgées fragilisées, volonté de donner des soins permettant à chacun à son niveau de trouver bonne vie et dignité : entre des démarches diverses, parfois nécessairement divergentes voire rivales, un collectif a recherché plutôt  les points communs et les convergences, face à ces immenses défis et à cette urgence de construire autre chose pour survivre et vivre mieux.

Ce collectif de penseurs et d’acteurs d’aujourd’hui – entre beaucoup d’autres, Edgar Morin – a  esquissé ce socle qui pourrait être commun. Il en est sorti un court texte – moins de 40 pages – qui s’appelle Manifeste convivialiste. Tous ses auteurs ne sont pas d’accord avec chaque point soulevé, mais s’accordent sur la nécessité et l’urgence d’un tel socle commun.

 

Publicités

Programme patisserie pour les malades d’Alzheimer

Mmmmhhh !
Mmmmhhh !

Voilà une initiative pleine de goût 🙂

http://www.voixdespatients.fr/les-maladies-chroniques/programme-patisserie-pour-les-malades-dalzheimer/#.UrYIYPayZs8

Partagé via Voix des patients et Aude Roupsard C-la

Un projet redonne aux patients atteints d’Alzheimer le goût de vivre, en jouant sur la carte sucrée…

La Fondation Sainte-Marie et le traiteur Potel et Chabot offrent en effet des leçons de pâtisserie aux patients, afin d’insuffler de la vie, de la créativité, de l’énergie à ceux qui ont tendance à s’isoler. Ils s’éloignent de tout lien social, parce qu’ils perdent progressivement leurs repères et ont besoin qu’on les aide à s’y retrouver.

Ce projet repose sur un partenariat inattendu entre un traiteur et une fondation hospitalière, et vise à apprendre la pâtisserie à des personnes atteintes d’Alzheimer. Il a déjà permis à une dizaine de malades de s’initier à la fabrication de différents gâteaux. Une nouvelle session de formation se déroulera en septembre, toujours dans les cuisines parisiennes du célèbre traiteur.

– See more at: http://www.voixdespatients.fr/les-maladies-chroniques/programme-patisserie-pour-les-malades-dalzheimer/#.UrYIYPayZs8

Défilé de mode pour partager un moment de plaisir

Partager le plaisir du moment présent…profiter de la vie…c’est possible en maison de retraite

Merci à Autour des Aidants, à AgeVillage et à la maison de retraite Villa du Tertre à Saint-Parres aux Tertres (10) du groupe Odyssenior

Un article d’Agevillage et une video de l’Est Eclair

Conférence par Pierre Bouthier : « aidés et aidants, et si on communiquait autrement? »

Cliquez ici pour le flyer de l’invitation à Rosheim

Une conférence le 17 janvier à Rosheim (67), aux Halles du Marché, Place de la Mairie, par Pierre Bouthier, formateur en soin relationnel, à l’invitation de l’association départementale Chrétiens dans le Monde Rural.

Je sors un peu de ma position habituelle puisqu’il s’agit cette fois de tous les aidants, et pas seulement de ceux proches d’une personne désorientée ou fragilisée par le très grand âge.

Mais au fond l’approche est la même : il s’agit de communiquer avec une personne, en respectant ses émotions, ses valeurs, sachant que la maladie ou le handicap n’atteignent pas que le malade, mais aussi la relation et l’entourage lui-même.

L’approche tient compte de ce système relationnel dans lequel sont impliqués la personne accompagnée et son entourage. Elle est avant tout humaine et repose sur une réflexion éthique : comment communiquer en respectant complètement l’univers mental de l’autre ?

A partir de là, je propose des outils relationnels efficaces et fondés sur cette éthique. Efficaces car ils soulagent l’aidant comme la personne aidée, au quotidien.

Un Gerontopole, pour bien vieillir en Pays de la Loire

Inaugurée le 19 décembre 2013, la nouvelle Maison régionale de l’autonomie et de la longévité est un lieu d’exposition, un site de formation et de recherche. C’est la vitrine, prometteuse, des activités du Gérontopôle des Pays de la Loire. Elle pose les bases d’une future nouvelle filière, la «silver économie», génératrice d’activités et d’emploi.