Naomi Feil communique avec une vieille dame qui restait murée dans la maladie d’Alzheimer

Regardez comment Naomi Feil établit la communication : respect de la personne, attention à elle, elle reconnaît son émotion, elle épouse le rythme de ses mouvements répétitifs, elle reconnaît ses valeurs, elle cale son chant sur le rythme de la personne.

Et la communication s’établit. Gwladys Wilson était censée ne plus communiquer, sinon par des mouvements répétitifs…souvent jugés insignifiants, ou inintelligibles.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s